Charles Baudelaire

Bonjour!

Je suis prêt pour les vacances de Thanksgiving… Je viens de passer trois examens la semaine passée avec et un gig très longue. Je m’en occupais beaucoup, mais je suis, enfin, sur la point d’aller chez moi. J’adore le Thanksgiving parce qu’on cuit, on voit la famille, et (le plus important), on mange beaucoup de nourriture faite à la maison. La nourriture de ma mère me manque beaucoup. Je vais partir mercredi et je vais rentrer dimanche. J’espère que je puisse partir mardi, mais j’ai une répétition jusqu’à 6h00 et je ne veux pas conduire très tard. Aujourd’hui, je vais jouer de la violoncelle pour le dîner français, et je suis un peu nerveux. Alors, je vais parler de Charles Baudelaire. Je n’avais pas aucune idée de quoi j’allais parler, mais j’ai appris que Baudelaire et moi, nous partageons la même anniversaire. Nous sommes nés le 9 avril. J’ai pensé que c’était une signe, et donc, Charles Baudelaire!

Charles Baudelaire

Charles Baudelaire (1821-1867)

Charles Baudelaire (1821-1867)

Charles Baudelaire est né le 9 avril 1821 et il est mort le 31 août 1867, à Paris. Il était poète du dix-neuvième siècle, et il était l’un des poètes les plus célèbres et influents. Son père est mort quand il n’avait que six ans. Sa mère a remarié et il a étudié à Lyons. Il était étudiant erratique; il était diligent un moment, et paresseux le prochaine. Sa famille a voulu qu’il devienne diplômât ou avocat, mais Baudelaire a choisi une carrière littéraire. Il a écrit beaucoup de poèmes, poèmes en prose, et essaies. Dans ses œuvres, Baudelaire a abandonné le réalisme et le positivisme de ses contemporaines et il a extrait la beauté de l’horreur pour montrer que les deux sont pas du tout opposés ou séparables. Par exemple, dans son “Les Fleurs du Mal,” il a utilisé les images vraiment choquantes, mélangées avec de l’imagerie des odeurs et des goûts qui évoque des sentiments de la nostalgie tendre. Il y avait beaucoup de criticisme contre la poésie de Baudelaire, mais l’histoire se souvient de lui comme un énorme écrivain. Il a cassé les formes et les attentes traditionnelles pour décrire ses idées (assez bizarre), de la beauté. Il a ouverts les yeux des autres poètes qui sont venus après lui. Je trouve que ses idées sont très difficiles à comprendre, mais sa poésie a toujours l’air fraîche. J’oublie de temps en temps qu’il est né le dix-neuvième siècle. Ses mots me parlent comme il les a écrits hier. Je vous laisse avec une citation de La Voyage de “Les Fleurs du Mal:”

“Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,

longer au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe?

Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau!”

1 thought on “Charles Baudelaire

  1. Adam,
    Je suis sûre que ton morceau pour la maison sera formidable et j’aimerais pouvoir être là pour l’entendre.
    Très bonnes infos sur Baudelaire. J’aime la citation que tu as choisie. Je te mets là mon poème préféré de lui, qu’en penses-tu?

    L’Homme et la Mer

    Homme libre, toujours tu chériras la mer!
    La mer est ton miroir; tu contemples ton âme
    Dans le déroulement infini de sa lame,
    Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

    Tu te plais à plonger au sein de ton image;
    Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
    Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
    Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

    Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:
    Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes;
    O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
    Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!

    Et cependant voilà des siècles innombrables
    Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
    Tellement vous aimez le carnage et la mort,
    O lutteurs éternels, ô frères implacables!

Comments are closed.