Je souffre…

Salut à tous! Une semaine s’est passé et on est très proche de la fin ! Je suis heureuse mais triste en même temps parce que c’est ma dernière année et je ne retourne pas l’année prochaine. Mais je reste dans la confiance que Furman est un chapitre dans le livre de ma vie. Il y a beaucoup de choses qui m’attendent dans le futur. Aussi, Clemson University n’est si pas loin de Furman donc je vais rentrer quelquefois pour voir Mme Bessy et le nouvel assistant à la Maison Française entre autres 😉

J’ai trouvé dans ce mois que je déteste quelque chose avec tout mon cœur et c’est du pollen ! Ce qui est malchanceux est qu’il est partout à Furman et même à Greenville. J’aime bien le printemps mais pas ici. Je n’ai pas d’allergies à Seneca, surtout à Greenville et cela me gêne. J’aime bien aussi passer les cours dehors mais à cause du pollen, je ne peux pas rester dehors pour cinq minutes. Aujourd’hui, on a essayé d’avoir un de mes cours français dehors (FRN-333). M. Allen sait que j’ai des allergies et il s’est fait du souci pour moi, mais j’ai pensé que mon faiblesse n’était pas importante à ce moment parce qu’un grand moitie de la classe voulait être dehors. Cinq minutes n’ont pas passé et une pluie de pollen apparait. Je ne suis pas fier de ce que j’ai dit quand je veux cette pluie. Je disais très fort : « O, hell no ! » Tout la classe m’a entendu et ils ont ri beaucoup même le prof. Il a dit que cette pluie est un signe qu’on doit retourner dans la salle pour le reste du cours. J’étais en accord, bien sûr !

Il y a beaucoup d’événements cette semaine. C’est la semaine de « Furman Engaged. » On n’a pas de cours mais il y a beaucoup de faire. Par exemple, FUISA va avoir le festival de cuisine. On peut goûter la cuisine de beaucoup de pays internationaux. Je vais faire un plat Ghanéenne. Donc, venez nombreux. Aussi, ce samedi, FUGE va avoir un concert ! Venez et supportez Roz, Melinda, et moi !

Dans mon cours de M. Allen, on lit ensemble « Tempête en juin » de la « Suite Française » (2004) d’Irène Némirovsky. C’est un très bon livre et facile à lire. J’aime bien le cadre de cette histoire. C’est dans le chaos de la Deuxième Guerre Mondiale. Paris est sous attaque et beaucoup de familles doivent partir leurs maisons pour échapper l’invasion des Allemands. L’histoire se concentre sur six personnages ou familles principales : famille Péricand-Maltête, Gabriel Corte, Hortense Gaillard, M. Corbin, famille Michaud, et Charles Langelet. Tous les personnages ne connaissent pas l’un et l’autre mais avec des événements de la guerre et tout ce qui se passe à propos de cela, leurs chemins se croisent.

1 thought on “Je souffre…

Comments are closed.