Les devoirs, notre salon, et Micheline Ostermeyer.

            Salut tout le monde… ça va? Moi je suis stressée… j’ai un essai pour mardi que je n’ai pas commencé ! J’ai fini un essai pour un autre cours et deux articles pour le journal (« The Paladin, ») et puis j’avais besoin de lire deux histoires pour un autre cours. Maintenant j’écris mon blog et puis je commencerai mon dernier essai pour mon cours d’analyse politique. Je parlerai des catholiques américains et comment ils s’affilient avec les partis.

            Je ne me souviens pas comment était le dernier jour que j’ai parlé avec P-A ce semaine… je pense que c’était mardi, au dîner de la maison française. Oh, non, maintenant dont je pense, j’ai parlé avec lui quand j’ai emprunté  à  Lauren son aspirateur. Je me souviens qu’il m’a corrigé quand je l’ai appelé un « vide » mdr. J’étais trop occupée de participer dans les évènements de la maison française mais je regarderai le film ce jeudi (« Le chèvre. ») Dans notre appartement, on a changé beaucoup de choses dans notre salon. Danielle a ajouté une nouvelle lampe, des couvertures pour le canapé et la chaise, et moi, j’ai ajouté une télé.  Maintenant, j’aime étudier dans notre salon ! C’est agréable !

            Pour la Noëlle, une de mes amies m’a donné un agenda avec les biographies des femmes fameuses. Il s’appelle « Les femmes qui se défient, » et pour cette semaine, l’agenda honore Micheline Ostermeyer (1922-2001.) Ostermeyer était une athlète et musicienne française. Elle a participé à l’Olympiques en 1948, quand il y avait seulement 390 femmes en 4,000 athlètes. Ostermeyer a gagné des médailles pour le disque, le saut en hauteur, et le lancer de poids. Mais sa grande passion était toujours la musique. Elle était acceptée dans le Conservatoire National de Musique en Paris quand elle avait 13 ans. Elle a terminé ses études avec les honneurs. Après ses victoires à l’Olympiques, elle a donné un récital du piano pour l’équipe français. Ostermeyer a continué  à jouer les concerts en Europe et puis elle est devenue prof à l’École Nationale de Musique.

 

(Mon source principale pour ce blog est mon agenda…)

1 thought on “Les devoirs, notre salon, et Micheline Ostermeyer.

Comments are closed.